Mantecaos à la farine de pois chiches et aux sucres complets

AP1100428 copie

Je sais, à première vue, ça ne ressemble pas vraiment à des mantecaos et à leur dôme blanc poudré de cannelle. Mais avant de crier au crime de lèse-mantecaos, d’invoquer les esprits irrités d’ancêtres marocaines ou espagnoles, de pester contre les ingrédients bio-bizarres et la tyrannie de la cuisine « sans », ennemie du goût et du plaisir… Sachez que :

  • les mantecaos à la farine de pois chiches, ça existe déjà, c’est une variante tunisienne.
  • la farine de pois chiches prend un délicieux petit goût de noisette à la cuisson. Ca va très bien avec le sucré, et non, vous n’aurez pas l’impression de manger des biscuits au houmous.
  • les sucres complets (ici de canne et de fleur de coco), qui donnent leur couleur brune peu orthodoxe à mes mantecaos, sont meilleurs que le sucre blanc, surtout dans les biscuits.
  • Contrairement aux mantecaos que j’ai mangé jusqu’ici, qui peuvent être un peu étouffe-chrétien, ceux-là sont moelleux à cœur, et croustillants sur les bords, un peu comme un sablé croisé avec un cookie.

 

AP1100446 copie-2

Convaincus? Non? Dans ce cas, un petit texte pour vous encourager à ne pas vous agripper à vos certitudes et vos préjugés, et à accepter la transformation de vos opinions… De Montaigne, philosophe connu pour sa souplesse d’esprit:

« Je ne peints pas l’être, je peints le passage: non un passage d’un âge en autre, ou comme le dit le peuple, de sept ans en sept ans, mais de jour en jour, de minute en minute. Il faut accommoder mon histoire à l’heure. Je pourrais bientôt changer, tant de fortune que d’intention: c’est une contredanse de divers et muables accidents, et imaginations irrésolues, et, le cas échéant, contraires: soit que je sois autre moi-même, soit que je saisisse les sujets par d’autres circonstances et considérations. Tant il y a que je me contredis bien à l’aventure, mais la vérité, comme disait Demades, je ne la contredis point. Si mon âme pouvait prendre pied, je ne m’essaierais pas, je me résoudrais: elle est toujours en apprentissage et en épreuve. » (Montaigne, Essais, III, 2, vocabulaire modernisé par mes soins).

Qu’est-ce que ça veut dire? Le monde et nous-mêmes sommes en perpétuel changement. Par conséquent, il est inutile d’essayer d’avoir une connaissance définitive des choses (« peindre l’être »). La certitude d’aujourd’hui paraîtra demain absurde, pour peu que nous ayons vu les choses sous un jour différent (et le jour de demain sera différent!) ou changé d’état d’esprit. Mais cela ne signifie pas qu’il faille renoncer à la recherche de la vérité: au contraire, c’est seulement en gardant cette souplesse mentale qu’on peut reconnaître la vérité quand on la voit (« mais la vérité, je ne la contredis point »): car la vérité est elle-même changeante.

Alors, essayez!

 

AP1100458 copie

Mantecaos à la farine de pois chiches et aux sucres complets

Je me suis inspirée d’une recette de My Sweet Faery.

  • 200g de farine de pois chiches
  • 50g de sucre de coco + 30g de sucre de canne complet; ou tout coco, ou tout canne, comme vous voudrez
  • 10cl d’huile d’olive
  • 1/4 de cuillère à café de vanille en poudre
  • 3 cuillérées à café de cannelle en poudre
  • 3 cuillérées à soupe d’eau

Préchauffez le four à 180°C.

Dans un saladier, mélangez les sucres avec l’huile d’olive. Ajoutez la vanille et la cannelle, puis la farine de pois chiches. Ajoutez l’eau une cuillérée à la fois: on doit obtenir un mélange très sableux, mais avec lequel on peut quand même former des boules en le pressant dans les mains.

Recouvrez une plaque de papier cuisson et déposez dessus des boules de pâte de la taille d’une balle de ping-pong en les aplatissant légèrement.

Enfournez pour 12 à 15 minutes.

Au sortir du four, les biscuits sont très mous: attendez qu’ils refroidissent un peu avant de les décoller avec une spatule en métal et de les déposer sur une grille à pâtisserie. Saupoudrez d’un peu de cannelle et laissez refroidir complètement.

Suggestion d’accompagnement: de la compote de poire ou de pomme…

 

Publicités

5 réflexions sur “Mantecaos à la farine de pois chiches et aux sucres complets

  1. Dire que j’ai pris dans la main un paquet de farine de pois chiches dans un magasin ce matin, puis l’ai reposé en me disant que je n’en aurais pas l’utilisation!….tant pis pour moi car ces biscuits me tentent. Tant pis, je retournerai à la boutique.

    J'aime

    • Je t’encourage à essayer la farine de pois chiche, elle a plein d’utilisation: en crêpes (parfois le matin quand il y a plus rien de frais à manger je me fais une crêpe-galette salée à la farine de pois chiche et au cumin), dans un cake salé, pour faire des beignets (comme les pakoras indiens), comme liant…

      J'aime

  2. Merci pour cette excellente recette qu’on peut personnaliser à souhaite : 1/2 poudre d’amande, 1/2 farine de pois chiche, 3 CS de fleur d’oranger par exemple.
    Bonne continuation

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s